Notre sélection d'articles

Un bodyguard de données personnelles… qui veut se faire passer pour bambi

Posté par Max le 4 décembre 2010

Catégorie : Actualité Buzz Internet

4 commentaires - Rajoutez le votre !

Découverte hier soir de ce site très réussi : http://benthebodyguard.com/
Un mode de narration linéaire qui repose sur un principe technique pertinent et adapté au support (la page Web). Superbe idée, simple et efficace.
Alors que le buzz se propage comme une trainée de poudre, que tout le monde parle de l’efficacité du site Web personne ne parle de la vraie “operation séduction” en jeu : le lancement d’un petit nouveau dans la guerre du Net.
Dans nos têtes ça devrait faire “tic” !

Le revers de la médaille :
C’est apparemment un bon coup marketing – 10K re-tweet et 6K like Facebook – d’avoir tourné le lancement de ce service en petite histoire intrigante et anodine. Une bonne manière de convaincre sans faire peur.

Faire peur ? oui…
Dans la catégorie “guerre du net” depuis minimum 1 an déjà on se dispute à qui sera la banque de données privées des utilisateurs (comme Frederic Kaplan en parle dans “La Métamorphose Des Objets”), c’est à qui remportera la confiance des utilisateurs pour recueillir et protéger (plutôt pour exploiter anonymement) leur identité numérique, leur données personnelles (des contacts aux photos, des déplacements aux menus de midi partagé sur votre appli’ iPhone, des amis les plus actifs aux sujets (tags) les plus débattus sur votre twitter). Il ne faut pas non-plus avoir “peur” mais être au courant des enjeux – même si dans ce site Benthebodyguard c’est effectivement le registre littéraire de la peur et de la menace indirecte qui est employé dans la narration.

Nokia et Orange travaillent sur l’affaire (de source privée) mais n’ont pour le moment pas sorti de services dans cette branche là. Google essaye dans un premier temps de rassurer avec des initiatives comme la DataLiberation. Facebook détient déjà tous nos secrets et a mis en place cet été de nouveaux moyens de gérer la publication de ses données par listes (cercles de relations) afin qu’on ne soit pas refroidi de déblatérer nos vies privées, Foursquare exploite notre envie de devenir le “mayor” de notre ville pour documenter avec une grande précision nos usages géolocalisés, et constituer une carte géographique des commerces et services des plus grandes villes pour nous proposer de la pub géolocalisée… Et facebook lance facebookPlaces pour rivaliser : )
J’en passe “et des pas mûres”.

Pour faire de nouveau référence au lien ci-dessus :
Peut être que Nicolas Nova à raison, les banques pourront tenir ce rôle de gardien de nos données, car nos données valent de l’argent. En tout cas certains groupes vendent leur base de données utilisateurs à des tiers pour de la pub pour des millions, effectivement… “acceptez vous de recevoir des e-mails d’alertes sur les supers offres promotionnelles de nos partenaires ?” Ça ne vous rappelle rien ?
Enfin, il ne faut pas être paranoïaque et voir le mal partout mais juste être conscient des guerres auxquelles se livrent les géants au dessus de nos tête.


Références :

• Nicolas Nova – blog
• Frederic Kaplan, La Métamorphose des objets
• Dialogue (commentaires sur le livre) entre Nicolas et Frederic
• Google – DataLiberation
• Facebook – Gestion de données privée par l’utilisateur
Le createur de benthebodyguard – nerdcommunications
Foursquare – données personnelles géolocalisées


Max Mollon

Interaction designer, Max complète actuellement un Master Media Design à la Haute école d'art et design (HEAD) de Genève.

4 commentaires

Rajouter le votre !

le 4 décembre 2010 à 18 h 05 min
yves a dit :

Si encore chacun œuvrait de son côté. Mais mon angoisse existentielle à moi, c’est que tous ces géants se connaissent.

Et s’ils s’associaient…

Genre Facebook, Google, Paypal (encore que Google a déjà son service de paiement en ligne aussi)… Là, on a toute notre vie.

Nos recherches donc nos problématiques du moment, ainsi que nos centres d’intérêts (j’aime) et nos coordonnées bancaires :) Sans parler de nos mails, de nos documents pros, de nos photos, de nos amis, de nos interrogations métaphysiques sur vie de couple, politique, religion, actu…

Captivant de voir à quel point nous donnons consciencieusement les clés de nos vies sur le web à des gens qui n’ont qu’à déjeuner ensemble pour décider de ce qu’ils vont en faire. Non ?

le 5 décembre 2010 à 17 h 18 min
Max a dit :

Hehe, j’aime ta manière de présenter les choses.
C’est clair qu’il est captivant d’imaginer ce qu’il se passe au dessus de nos têtes. Bon, il ne faut pas oublier que tous ces gens “qui mangent ensemble” ne s’aiment pas forcément. Et n’ont pas le même âge (d’ailleurs je me demande ce qu’il adviendra de nos données lorsque les vieux boss de google ne seront plus là).
Google VS Apple, Apple VS Miscrosoft (Bing), Google VS Microsoft, Google VS Apple et Facebook VS Google (et bientôt Apple) (mais avec Microsoft), et c’est pas pour tout de suite qu’ils vont s’offrirent mutuellement leurs bases de données au regard des récents événements : http://weareonflux.blogspot.com/2010/11/facebook-vs-google-round-2.html (Tu connais déjà cet article Yves ;D).

En revanche c’est intéressant de voir que peu à peu ces géants ont développés les mêmes services (pas forcément tous connus) alors que c’est parfois (souvent) les petites structures avec tous leurs efforts concentrés sur un service efficace qui remportent la mise sur un segment de marché : Spotify (musique), Facebook (à été une petite structure oui), WordPress…

Ça me donne envie de faire un article sur les petits services oubliés des géants du net : )

le 5 décembre 2010 à 20 h 11 min
yves a dit :

N’empêche, les petits… ça se rachète ! Quand on pense que Youtube a été indépendant !!

le 5 décembre 2010 à 22 h 49 min
Max a dit :

Bien vu !! : D

Laisser votre commentaire